HISTORIQUE

Une question fondatrice : la déontologie est-elle une condition à la qualité du consultant ? Telle fut la question qui réunit, en 1994, les huit membres fondateurs de l'AQCERA.

Une réflexion n'a de sens que si elle est partagée : l'ébauche de notre premier code de déontologie réalisée, nous décidons de soumettre notre démarche à la sagacité de clients et de prescripteurs d'actions de conseil. Nous sommes en 1995, les premiers statuts sont déposés et le concours de la DRIRE nous permet d'élargir notre investigation.

L'affaire est trop sérieuse pour être laissée aux seuls consultants : nous faisons alors le choix d'associer à la réflexion des représentants d'utilisateurs de conseil et des représentants de prescripteurs. Parallèlement, de nouveaux confrères nous rejoignent.

Viser plus loin ! Nos discussions et travaux sur la déontologie nous poussent à vouloir aller plus loin en agissant sur le développement professionnel du consultant. Nous sommes à la naissance du plan 2000 – 2003 qui s'accompagne d'un changement de statuts.

Vers un label…de qualité ! Le code de déontologie décrit un état d'esprit et des engagements. Le label fixe un référentiel, avec des indicateurs précis, permettant à chacun des consultants de s'engager dans une démarche d'amélioration continue. Nous sommes en 2005.

Toujours plus d'ouverture… En 2011, l'association se penche sur les implications du Développement Durable dans les pratiques du consultant et du formateur. Elargir l'horizon, découvrir d'autres pratiques, d'autres pays. Accueillir de nouveaux confrères en maintenant la primauté du qualitatif sur le quantitatif. Tel est le projet qui nous permettra d'écrire la prochaine page d'histoire…